Emergence du Slow Travel

Encore peu connu du grand public, le Slow Travel existe depuis plus de 10 ans! Sa philosophie: prendre le temps de voyager, miser sur l’expérience touristique, sur sa qualité et non sur la quantité.

L’origine du Slow Travel date de 1999 et nous vient d’Italie. Ce mode de voyage est né en réaction au rythme de vie et de travail très rapides, au stress galopant et à la perception de devoir être en mode multi-tache constamment.

Le Slow Travel est souvent assimilé comme voyages de proximité, à faible empreinte écologique et les tendances sociétales actuelles consolident sa raison d’être et sa croissance.

Autrement dit, le Slow Travel inspire le voyage au rythme plus lent, le temps de découvrir en profondeur un lieu, une destination, de s’insérer dans la vie sociale locale. C’est aussi, l’idée de se concentrer sur la qualité de l’expérience plutôt que sur la quantité d’expériences. Le transport n’est pas un trajet mais au contraire fait partie du voyage.

Les Perles des Alpes constituent un réseau de 24 destinations réparties dans les Alpes en France, Suisse, Italie, Slovénie,  Allemagne et Autriche. Elles proposent de passer un séjour de tourisme durable, en se déplaçant en vélo, randonnée, cheval ou par d’autres modes en hiver. Les lieux participent à respecter des promesses comme la culture alpine, ses traditions, sa cuisine…

D’autres destinations Slow Travel se créent. Entre Etats-Unis et Canada, un parcours de plus de 1000 kilomètres, paradis des randonneurs où la règle d’or est « Leave no Trace » favorisant de bonnes pratiques environnementales. En Australie est apparue la première Slow Island, l’île Stradbroke.

Les raisons de cette tendance:

  • Le besoin de décrocher de la technologie
  • La recherche d’expériences plus authentiques et du bien-être
  • Les contraintes budgétaires des voyageurs qui favorisent les voyages plus proches
  • Le vieillissement de la population qui, expérimentés, recherchent de nouvelles formules, plus personnalisées, plus riches culturellement.
  • Enfin et surtout, l’engouement pour le tourisme responsable auquel le Slow Travel est intimement lié.

Souvent perçu comme une forme de voyage économique, le Slow Travel est aussi une inspiration pour l’hôtellerie haut de gamme. Il s’agit bien d’une cible de clientèle recherchant Qualité, authenticité, tourisme responsable… Et c’est une opportunité, à promouvoir notamment auprès de la clientèle domestique.